pf3

Certaines personnes sont folles de parcs d'atractions, dans notre famille c'est le parc du puy du fou qui remporte tous les suffrages!

Les enfants connaissent des parties de dialogues par coeur (comme s'il fallait une excuse valable pour les emmener si souvent!)

A la maison les héros des spectacles puyfolais ont remplacé ceux de disney et le jardin se transforme régulièrement en stadium galo romain.

Il y a 2 ans la veille de la rentrée scolaire Damien allias Maxime défendait Soline allias Fleur contre les gladiateurs et les fauves. Celle-ci était enchaînée au puits avec la chaîne de ce dernier.

Damien l'a délivré avec un tel zèle qu'elle est partie en toupie et .... s'est ouvert le front! ah que de beaux souvenirs ils auront.

Je ne vous parle pas de leur maman qui fait le spectacle régulièrement ( je dois avoir une tête à me faire remarquer ????) la première fois ma Fleur a pleuré " pourquoi le Mr a prendu ma maman", ce qui a légèrement détourné l'attention du public hilare!

cette saison ils ont fait tellement de bruit lors d'un spectacle que le gouverneur a fais les gros yeux a Fleur en lui disant qu'il jetait les enfants en pâture aux lions! elle n'en menait pas large et s'est cachée derrière sa copine Marie-pia; maxime lui a charmé un garde romain qui l'a fait asseoir dans le fauteuil ( devrais-je dire trône?) du gouverneur! je vous laisse imaginer toutes les étoiles  dans ses yeux!

Moi, vous l'aurez deviné c'est les oiseaux dont je suis folle, je crois que je pourrais passer la journée à faire rien que les regarder avec ma favorite : la chouette harfang.

Bon trêve de bavardage, la suite en images:

DSC_9964

DSC00089

blog

 

 

Cet été il y aussi eu des sculptures de sables sur les côtes vendéennes par le talentueux Mickaël klein dont voici l'interview que vous pouvez retrouver sur le blog du puy du fou ici.

Les enfants ont participé à un atelier de sculpture, c'était très sympa!

 

DSC_1966

DSC_1967

DSC_1968

DSC_1982

DSC_1995

 

 

 

Pouvez-vous vous nous parler de votre passion ?

« Je suis sculpteur depuis tout petit. J’ai découvert cette passion tout seul et j’ai toujours été autodidacte. Je sculpte le bois, la neige, l’argile, le sable, etc… Mais ce que je préfère, c’est travailler le sable car il faut tout maîtriser de A à Z pour donner vie à notre oeuvre. Il faut sentir la matière, sa résistance. Il faut savoir la lire ».

Qu’est ce qui vous a donné envie de sculpter des ouvres représentant le Puy du Fou ?

« J’aime les vikings, les oiseaux et les chevaliers. Je suis resté un grand enfant. Quand je suis allé au Puy du Fou pour redécouvrir les lieux (il était venu étant enfant) et m’en imprégner pour mes sculptures, la magie a opéré. Je n’ai pas eu le temps de tout voir mais j’ai observé le travail des artistes et je trouve ça formidable. En plus, j’ai été très bien accueilli » !

Comment travaillez-vous les Grandes Sculptures du Puy du Fou ?

« A la base, j’ai un croquis pour chaque sculpture. Mais je ne peux pas toujours respecter le dessin. Ca dépend du sable, du temps qu’il fait, etc… J’ai donc carte blanche. Ca tombe bien, je préfère improviser. J’ai trois jours et demi pour donner vie aux personnages du Puy du Fou avec juste du sable et de l’eau de mer. C’est un sacré challenge. On commence par un travail de force. Il faut dégager le sable pour transformer un bloc de plusieurs tonnes en un début de sculpture. Après c’est un travail beaucoup plus minutieux dès qu’on peaufine les détails. Et quand on s’en va, on la détruit. Notre oeuvre est éphémère » !

La tournée des Grandes Sculptures de sable du Puy du Fou se termine. Elle est en ce moment sur la plage de Saint Jean de Monts. Demain, vous pourrez découvrir la toute dernière oeuvre de Mickaël Klein terminée. Et quand on lui a demandé s’il était partant pour une nouvelle aventure Grandes Sculptures du Puy du Fou, sa réponse a été sans équivoque : « A bloc » !

 

Capture2

 

Capturepf

Capture3

Bref pleins de belles choses à voir et si vous cherchez un logement dans le coin, voici le lien d'un gîte super sympa :

http://www.laclefdeschouans.fr/